Visuel 2020 horizontal 2

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Arsénic
Avant-première. Sortie le 23 février 2022

 

Nous

Alice Diop

France. 2021. Documentaire. 1h55

Scénario : Alice Diop
Image : Sarah Blum, Sylvain Verdet, Clément Alline
Son : Mathieu Farnarier, Nathalie Vidal
Montage : Amrita David
Production : Athénaïse
Avec : Ismael Soumaïla Sissoko, N’deye Sighane Diop, Pierre Bergounioux, Marcel Balnoas, Ethan Balnoas

Contact : New Story
new-story.eu
Tél. +33 (0)1 82 83 58 90

 

J’ai suivi la ligne du RER B, extrêmement symbolique, qui traverse des lieux chargés d’Histoire comme la Basilique de Saint-Denis où sont enterrés les rois de France ou le Mémorial de la Shoah qui jouxte le camp de Drancy. Suivre cette ligne, animée par cette question, c’était donc traverser une Histoire de France mais c’était aussi être attentive à des récits, des mémoires, des visages.

« Au lendemain de la marche du 11 janvier 2015 qui avait réuni deux millions de personnes, suite aux attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, le journal Libération, exalté, titrait : “Nous sommes un peuple”. Moi qui m’étais curieusement sentie seule dans cette foule, je me suis demandé quel était donc ce “peuple” dont le journal parlait ?
Je crois que le désir de ce film part de cette question formulée dans ces circonstances funestes : qu’est-ce que ce “nous” ? Le film tente de dire que ce “nous” est autant une question qu’un doute, une affirmation ou un projet en construction. La chasse à courre, l’écrivain Pierre Bergounioux, les gens qui votent Front National, la banlieue des pavillons, celle des grands ensembles, mon père, les rois de France, les mecs de cité, les enfants sont intégrés sans hiérarchie à ce “nous” que je cherche. S’il y a bien des mondes qui vivent à la lisière les uns des autres, le film veut tisser un lien et un chemin entre ces îlots. » Alice Diop

 

Gege REAAlice Diop est née en 1979 à Aulnay-sous-bois, dans une famille sénégalaise. Elle est l'auteure de plusieurs documentaires dans lesquels elle porte un regard neuf, tant sociologique que cinématographique, sur le quartier de son enfance, sur la diversité, sur l'immigration. Son cinéma s'intéresse à ceux que l'on ne voit pas, en vue de combattre les idées reçues. Les sept films qu'elle a réalisés sont : La Tour du monde (2005), Clichy pour l'exemple (2005), Les Sénégalaises et la Sénégauloise (2007), La Mort de Danton (Gindou 2011), La Permanence (2016, prix de la compétition française au festival Cinéma du Réel), Vers la tendresse (2016, César 2017 du Meilleur court métrage) et Nous qui a reçu le prix du meilleur documentaire au festival de Berlin en 2021 et qui était le film d’ouverture du Cinéma du réel 2021.