Visuel 2020 horizontal 2

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Plein air - cinéma itinérant à Dégagnac (parking de la salle des fêtes - salle des fête en cas de pluie)

 

First Cow

Kelly Reichardt

États-Unis. 2019. Fiction. 2h02

Scénario : Kelly Reichardt, Jonathan Raymond, d’après son roman The Half-Life
Image : Christopher Blauvelt
Son : Christian Dolan
Montage : Kelly Reichardt
Musique : William Tyler
Production : A24, IAC Films, Film science
Interprétation : John Magaro, Orion Lee, Toby Jones, Ewen Bremner

Contacts : Condor
condor-films.fr
Tél. +33 (0)1 55 94 91 70

 

 

Au début du XIXe siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie Figowitz, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tarde pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays. Le succès de leur recette tient à un ingrédient secret : le lait qu’ils tirent clandestinement chaque nuit de la première vache introduite en Amérique, propriété exclusive d’un notable des environs.

 

« La région où se déroule le film s’appelle le Lower Columbia, là où la rivière Willamette se jette dans le fleuve Columbia, à proximité du Portland actuel. Cette région est habitée depuis au moins 12 000 ans. L’époque du film est passionnante. Beaucoup de nouveaux venus avaient été attirés par le commerce du castor. Il n’y avait pas encore de gouvernement, mais d’importantes entreprises qui commençaient à extraire des ressources naturelles. La région était assez cosmopolite. Il y avait là des gens de Russie, d’Amérique, d’Angleterre, d’Espagne, d’Hawaï et de Chine, parmi de nombreuses tribus vivant à proximité de la rivière, et qui se servaient de celle-ci comme d’une voie rapide pour leur commerce. C’est donc un environnement américain primitif, d’une certaine façon, mais qui va totalement à l’encontre de notre représentation habituelle de la conquête de l’Ouest. Il a tendance à faire des origines de l’Amérique une histoire économique coloniale, tandis que des gens du monde entier se déversaient partout dans la région. »
Kelly Reichardt

 

 

 

il est temps de vivreAprès avoir travaillé avec Hal Hartley et Todd Haynes – son futur producteur exécutif –, Kelly Reichardt réalise en 1994 River of Grass, « un road-movie sans route, une histoire d’amour sans amour, une affaire criminelle sans crime », qui l’inscrit sur la scène indépendante américaine. Il faudra quelques années et la découverte de l’Oregon, son territoire de cinéma, pour que Kelly Reichardt en devienne une représentante majeure, avec Old Joy (2007) et surtout Wendy & Lucy (2009). Ce film sur une jeune femme et sa chienne que la précarité a jetées sur la route, initie sa collaboration avec l’actrice Michelle Williams et lui vaut une reconnaissance internationale. Interrogeant encore les constructions de la société américaine au présent dans le thriller écoterroriste Night Moves (2014) comme dans les inoubliables portraits croisés de Certaines Femmes (2017), Kelly Reichardt remonte à leurs origines avec deux westerns, La Dernière Piste (2011) et son nouveau film, First Cow (2020), qui font un autre récit de la conquête de l’Ouest et du capitalisme naissant.