décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages -
Arsénic. Tout public à partir de 5 ans.
Avant-première. Sortie le 9 octobre 2019.

 

Jacob et les chiens qui parlent

Edmunds Jansons

Lettonie, Pologne. 2019. Animation. 1h10

Scénario : Līga Gaisa, d’après Dogtown de Luīze Pastore
Illustration et identité graphique : Elîna Braslina
Son : Girts Biss
Montage : Edmunds Jansons, Michal Poddebniak
Musique : Krzysztof A. Janczak
Production : Atom Art, Letko

Contacts : Les Films du préau
www.lesfilmsdupreau.com
Tél. +33 (0)1 47 00 16 50

 

 

Jacob, 7 ans, aimerait bien devenir architecte comme son père. En vacances chez sa cousine Mimi, il fait la connaissance d'une horde de chiens qui parlent. Avec l’aide de ces drôles d'animaux, les enfants vont tout faire pour empêcher un colossal projet immobilier de détruire leur vieux quartier et ses jardins publics. Une fable écologique pleine d’aventures qui fait rimer émotion et imagination.

 

« Dogtown est le premier roman de Luize Pastore, il l’a rendue célèbre en Lettonie et il a été traduit à l’étranger. J’ai découvert le livre parce qu’un ami réalisateur, Reinis Pētersons, a été chargé de l’illustrer. Avec Reinis, nous avions travaillé ensemble sur les Shammies. Ensuite ma fille a lu le livre, elle avait l’âge des personnages, et elle a beaucoup aimé. Je l’ai donc lu. Il y a quelque chose en même temps de très actuel et de très visuel dans ce livre. D’une certaine manière, Pastore documente la réalité. Un lecteur qui ne connaît pas la vie en Lettonie peut facilement s’en faire une idée. Alors que nous envisagions de réaliser le film, la scénariste Līga Gaisa avait déjà ébauché une adaptation. Nous avons collaboré ensemble. Ça s’est passé comme dans un échange de ping-pong dans lequel, au fur et à mesure, textes et dessins s’imbriquaient et s’influençaient. Le scénario a considérablement évolué. Līga a transformé l’histoire originale. Enfin lorsque nous avons réalisé un story-board, nous avons encore fait évoluer les choses en ajoutant ici un nouveau personnage ou là une nouvelle scène. » Edmunds Jansons

 

 

 

jacobNé en 1972 à Saldus en Lettonie, Edmunds Jansons a étudié les arts du spectacle à l’Académie des arts de Riga, puis il a suivi des études à l’école de cinéma mondialement célèbre : le VGIK de Moscou. Illustrateur de livres pour enfants, il fonde en 2002 le studio d’animation Atom Art pour lequel il travaille en tant que designer graphique, producteur et cinéaste. Il a réalisé et coproduit de nombreux films d’animation remarqués et sélectionnés dans les festivals, distribués à travers le monde. À destination du jeune public, Edmunds Jansons a notamment signé Mr Chat et les Shammies, une série d’animation réalisée en patchwork avec des boutons et des bouts de tissus, et Myrtille et la lettre au Père Noël (CM, 2017)