Visuel 2020 horizontal 2

Caméras sénégalaises. La Cinémathèque de Toulouse et le CNC - Courts métrages
Plein air 

Le Franc

Djibril Diop Mambety

Suisse, France, Sénégal. 1994. Fiction. 45 min

Scénario : Djibril Diop Mambety
Image : Stephane Oriach
Son : Alioune M'Bow
Montage : Stephan Oriach
Musique : Dieye Ma Dieye, Issa Cissokho, Aminata Fall, Moussa N'Diaye
Production : Waka Films AG, Scolopendra Productions, Maag Daan
Interprétation : Dieye Ma Dieye, Aminata Fall, Demba B

Contacts : JHR Films
jhrfilms.com
Tél. +33 (0)9 50 45 03 62

 

Marigo est musicien mais sa logeuse lui a confisqué son instrument, un congoma, car il n’a pas payé le loyer depuis trop longtemps. Heureux possesseur d’un billet de loterie, il décide de le mettre en sécurité.

 


LePeredeNafi READjibril Diop Mambety est né à Colobane, dans la banlieue de Dakar en 1945. A 17 ans il monte le premier café-théâtre sénégalais, suit des études de théâtre, intègre le Théâtre National Daniel Sorano de la capitale sénégalaise et joue dans quelques films sénégalais et italiens. En 1968, il réalise son premier court métrage, Contra’s City, un documentaire sur Dakar, un pamphlet ironique dans lequel Mambety souligne les contrastes architecturaux de la ville, résultats de colonisations successives. En 1970 Badou Boy est un moyen métrage humoristique relatant une course poursuite entre un jeune des rues et un policier. A 27 ans, il réalise son premier long métrage Touki Bouki (Le Voyage de la hyène), sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 1973 et à Moscou où il reçoit le prix de la critique internationale et le prix spécial du jury. Touki Bouki apporte un nouveau souffle au cinéma africain et continue jusqu’à aujourd’hui d’inspirer les cinéastes d’Afrique et d’ailleurs. Après Parlons grand-mère (1989) sur le tournage de Yaaba d’Idrissa Ouedraogos, il réalise en 1992 Hyènes d'après la pièce de théâtre de Friedrich Dürrenmatt "La visite de la vieille dame", le film est sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes. Le Franc et La Petite vendeuse de soleil constituent les deux premières parties de la trilogie inachevée "Histoires de petites gens". Djibril Diop Mambéty est décédé le 23 juillet 1998 à Paris avant d'avoir terminé la trilogie. Il est venu à Gindou présenter Touki Bouki en 1991 et Hyènes en 1992.