Visuel 2020 horizontal 2

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Plein air.

The Whaler Boy

Philipp Yuryev

Russie, Pologne, Belgique. 2020. Fiction. 1h33

Scénario : Philipp Yuryev
Image : Mikhail Kursevich, Yakov Mironchev
Son : David Vrancken
Montage : Karolina Maciejewska, Alexander Krylov, Philipp Yuryev
Musique : Krzysztof A. Janczac
Production : Rock Films, Man’s Film, Orka Film
Interprétation : Vladimir Onokhov, Kristina Asmus, Vladimir Lyubimtsev, Nikolay Tatato, Arieh Worthalter, Maria Chuprinskaya

Contact : Loco Films
loco-films.com

 

Leshka vit dans un village isolé sur le détroit de Béring, situé entre Tchoukotka et l’Alaska et qui sépare la Russie de l’Amérique. C’est un adolescent, et comme la plupart des hommes de son village, c’est un chasseur de baleines qui mène une vie très calme à l’extrémité du monde. Avec l’arrivée récente d’Internet dans le village de Leshka, la population majoritairement masculine se rassemble maintenant tous les soirs pour regarder de magnifiques filles à des milliers de kilomètres de là qui dansent sur un site de webcam érotique. Pour la plupart des gars, c’est juste un peu de plaisir, mais Leshka prend tout cela très au sérieux.

« L’idée de ce film m’est venue lors d’un voyage au Grand Nord de la Russie. Nous avons visité un petit village de pêcheurs où les jeunes femmes venaient de partir pour passer l’été à étudier dans la grande ville. Le départ des filles était une véritable tragédie pour les gars du coin qui devaient passer trois longs mois seuls. Entourés par la toundra infinie, les jeunes hommes étaient complètement isolés, ce n’était pas comme si les filles du village d’à côté pouvaient venir les voir, et la connexion Internet était très faible. Le seul endroit où les garçons pouvaient regarder des filles c’était dans un glacial chat érotique.
C’est alors que j’ai rédigé la première version de cette histoire. J’ai décidé de déplacer le décor à Tchoukotka, dans un petit village peuplé de chasseurs de baleines. Le protagoniste, Leshka, éprouve les problèmes typiques de l’adolescence : la solitude, le désir de trouver l’amour et la sensation d’être mal compris par ses amis. C’est ce qui rend l’histoire universelle et accessible à un public éloigné du lieu, des cultures et des coutumes peu connues du Grand Nord russe. » Philipp Yuryev

 

Gege REAPhilipp Yuryev est né le 15 janvier 1990 à Moscou. Sans aucune expérience dans le domaine du cinéma, il est accepté à l’Université d’État du cinéma russe. Il réalise deux courts métrages : The Morning with Different Eyes en 2008 qui reçoit un prix spécial au festival du court métrage de Berlin et le grand prix du jury au festival de São Paulo puis The Modified Landscape en 2010. Son court métrage de fin d’études, The Song of the Mechanical Fish (2012) est sélectionné à Sundance, à Clermont-Ferrand et est récompensé à Rio de Janeiro et à Saint Pétersbourg. The Whaler Boy est son premier long métrage de fiction, il était en compétition à la mostra de Venise 2020 où il a reçu le grand prix de la sélection Venice Days, puis deux grands prix du jury, au festival de Cabourg et au festival de cinéma européen des Arcs en 2020.