Visuel 2020 horizontal 2

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Plein air. Avant-première. Sortie en 2022

 

Vedette

Claudine Bories, Patrice Chagnard

France. 2021. Documentaire. 1h40

Scénario : Claudine Bories, Patrice Chagnard
Image : Patrice Chagnard
Son : Patrice Chagnard, Pierre Carrasco
Montage : Emeline Gendrot
Musique : François Macherey
Production : Les Films du Parotier, New Story

Contacts : New Story
new-story.eu
Tél. +33 (0)1 82 83 58 90

 

Vedette est une vache. Vedette est une reine. Elle a même été la reine des reines à l’alpage. Mais Vedette a vieilli. Pour lui éviter l’humiliation d’être détrônée par de jeunes rivales, nos voisines nous la laissent tout un été. C’est ainsi que notre regard va changer – notre regard sur les vaches, sur nos voisins paysans, notre regard sur le monde tout court. L’histoire se passe dans un petit hameau des Alpes valaisannes, à 1800 m d’altitude.

« Le politique fait partie intégrante de notre cinéma. Dans nos films précédents, il était plus visible. On se posait des questions d’ordre social, sur l’organisation de notre société. Depuis quelques années, nos réflexions sont devenues plus générales. La crise écologique que l’on traverse fait naître des interrogations sur la manière dont notre monde traite le vivant. L’animal est au cœur de ces réflexions, c’est à la fois un être vivant maltraité par l’industrie capitaliste et la consommation de masse, mais c’est aussi avec lui qu’on partage cette planète. Comment en sommes-nous venus à établir ce type de relation avec d’autres êtres vivants ? » Claudine Bories
« La manière dont on traite les animaux n’est pas sans rapport avec la manière dont on traite les autres humains. L’Histoire l’a prouvé à de nombreuses reprises ! En s’intéressant à notre rapport avec l’animal, on s’intéresse à notre rapport avec nos semblables. Débusquer le vivant dans l’animal, c’est une manière de trouver notre place dans le monde qui nous entoure. » Patrice Chagnard

 

Vedette READ'abord comédienne, Claudine Bories réalise son premier film pour le cinéma en 1981, Juliette du côté des hommes, sélectionné au festival de Cannes. Suivent de nombreux documentaires et un long métrage de fiction La Fille du magicien en 1989. Elle est l’une des fondatrices de l’ACID. Entre 1983 et 2002, elle dirige Périphérie, Centre de création en Seine-Saint-Denis consacré au cinéma documentaire. En 1994 elle est vice-présidente de l’association ADDOC, lieu de réflexion des cinéastes documentaristes français. C’est là qu’elle rencontre Patrice Chagnard.
Après des études de philosophie, il voyage en Orient et en Asie. Il filme les paysans sans terre au Brésil, en Afrique au Bangladesh. Dans les années 80, il s'intéresse aux sagesses orientales (Zen, le souffle nu, Swamiji, un voyage intérieur). En 1995, son premier film pour le cinéma, Le Convoi, est sélectionné à la Mostra de Venise et au festival du réel où il reçoit plusieurs prix. En 1992, il fonde avec d’autres cinéastes l’association ADDOC dont il est le Président.
À partir de 1995 ils collaborent aux films l’un de l’autre et ils coréalisent depuis 2005 : Les Arrivants (2009), Les Règles du jeu (2014), Nous le peuple (2019).