Visuel 2020 horizontal 2

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Plein air. Avant-première. Sortie le 8 septembre 2021

 

La Nuit des rois

Philippe Lacôte

France, Côte d’Ivoire, Canada, Sénégal. 2020. Fiction. 1h33

Scénario : Philippe Lacôte
Image : Tobie Marier-Robitaille
Son : Pierre-Jules Audet
Montage : Aube Foglia
Musique : Olivier Alary
Production : Banshee Films, Wassakara Productions, Périphéria, Yennenga Productions
Interprétation : Koné Bakary, Steve Tientcheu, Rasmané Ouedraogo, Issaka Sawadogo, Jean Cyrille Digbeu, Denis Lavant

Contacts : JHR Films
jhrfilms.com
Tél. +33 (0)9 50 45 03 62

 

La MACA d’Abidjan, l’une des prisons les plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest. Vieillissant et malade, Barbe Noire est un caïd de plus en plus contesté. Pour conserver son pouvoir, il renoue avec le rituel de “Roman”, qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit.

« Choisir un prisonnier et l’obliger à raconter des histoires toutes les nuits est une pratique qui existe au sein de la MACA. Mais elle n’est pas aussi extrême que dans mon film. J’ai rajouté la dimension dramatique de la mort. C’est un ami d’enfance sorti de la MACA qui m’a raconté cette histoire. Du coup, cela a été le déclencheur du scénario et du personnage de Roman.
Je voulais que la prison soit plus qu’un simple lieu de narration. Je voulais que l’histoire de Zama soit vécue et incarnée par les prisonniers. Je suis un admirateur de Jean Genet et de sa pièce Les Bonnes, dans laquelle les domestiques deviennent les maîtresses de la maison au cours d’une soirée. Je cherchais à créer la même dynamique, les prisonniers devenant, le temps d’une nuit, les maîtres de la Maca. Quelles histoires raconte-t-on en prison ? Quel type d’imaginaire peut-il se développer quand votre corps est enfermé ? Je soutiens l’idée que chaque groupe humain vivant au même endroit pendant une certaine durée crée une culture. Et chaque culture génère de la poésie. » Philippe Lacôte

 

il est temps de vivrePhilippe Lacôte est né et a grandi à Abidjan. Après avoir effectué sa scolarité au lycée classique d'Abidjan, il part en France où il obtient une maîtrise de linguistique. Reporter à Radio FMR de 1989 à 1992, il rejoint Radio France où il devient l'assistant du réalisateur Maurice Audran. Durant cette période, il coréalise avec Laurent Gil, Pense à la mer et aux oiseaux, une fiction radiophonique de 50 minutes. Il travaille ensuite au sein d'un cinéma toulousain comme projectionniste puis assistant de programmation, et réalise son premier court métrage en 1993 : Somnambule, puis Le Passeur en 2006, sélectionné au festival de Rotterdam. En 2008, Philippe Lacôte réalise Chroniques de guerre en Côte d’Ivoire, un film à la frontière entre le documentaire et le journal intime, filmé pendant le couvre-feu de 2002. Deux ans plus tard, il passe à la production avec Burn it up Djassa qui est présenté au Festival de Toronto et à la Berlinale 2012 dans la section Panorama. En 2014, son premier long métrage Run est présenté dans la catégorie Un Certain Regard au festival de Cannes.