décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages 
Plein air.
Avant-première. Sortie le 18 décembre 2019.

 

Talking about trees

Suhaib Gasmelbari

France. 2019. Documentaire. 1h34.

Scénario : Suhaib Gasmelbari
Image : Suhaib Gasmelbari
Son : ElSadig Kamal, Katharina Von Schroeder
Montage : Nelly Quettier, Gladys Joujou
Production : AGAT Films & Cie
Avec : Ibrahim Shadad, Manar Al Hilo, Suleiman Mohamed Ibrahim, Altayeb Mahdi, Hana Abdelrahman Suliman

Contacts : Météore Films
www.meteore-films.fr
Tél. +33 (0)1 42 54 96 20

 

 

Ibrahim, Suleiman, Manar et Altayeb sont amis depuis plus de 45 ans. Ils ont quitté le Soudan dans les années 60 et 70 pour étudier le cinéma à l’étranger, en Russie, en Égypte et en RDA, et ont fondé le Sudanese Film Group en 1989. Après des années d’éloignement et d’exil, ils sont à nouveau réunis dans l’espoir de réaliser leur rêve : faire revenir le cinéma au Soudan. Ils sont déterminés à laisser cet héritage culturel après eux. À travers les images qu’ils ont créées, celles qu’ils ont perdues et celles qu’ils avaient espéré faire, se dessinent les beaux comme les terribles traits du visage de leur pays.

 

« Talking About Trees est un film sur la résistance, la détermination, l’amitié et l’amour infatigable pour le cinéma. Le voyage du film a commencé le soir où j’ai assisté pour la première fois à une projection organisée par le groupe, dans une petite ville près de Khartoum. Une fois l’écran installé et le film lancé, un vent de sable a commencé à souffler, secouant l’écran en tous sens. Manar et Ibrahim se sont levés précipitamment pour aller s’assoir de part et d’autre de l’écran, en le bloquant avec leurs chaises. Personne ne partait malgré le vent, le public continuait à regarder le film d’une façon déterminée. Quand le vent a forci, l’écran se gonflait comme les voiles d’un bateau, l’image en sortait et y revenait. Je regardais les visages des deux hommes alors qu’ils tenaient l’écran tout en riant nerveusement comme des marins dans une tempête. De cette image est née la nécessité de faire ce film ! » Suhaib Gasmelbari

 

 

 

talkingSuhaib Gasmelbari est né au Soudan en 1979. Il étudie le cinéma en France à l’Université Paris VIII et réalise des courts métrages de fiction : Oda Nagam (2012) ou documentaire : Sudan’s forgotten films (2018).
Très intéressé par les archives audio-visuelles, il a retrouvé des films soudanais considérés comme perdus. Il s’est engagé dans des projets locaux et internationaux ayant pour but de sauver et numériser les films soudanais, parmi eux, ceux des protagonistes de son premier long métrage, Talking about trees. Le film a reçu le Prix ​​spécial du jury et le Prix ​​FIPRESCI au festival d’Istanbul ainsi que le Prix du meilleur documentaire, toutes sélections confondues et le Prix du public 2019 pour la section Panorama documentaires au festival de Berlin 2019.