décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages 
Plein air.
Avant-première. Sortie le 23 octobre 2019.

 

Sorry, we missed you

Ken Loach

Royaume-Uni, France, Belgique. 2019. Fiction. 1h40

Scénario : Paul Laverty
Image : Robbie Ryan
Son : Ray Beckett
Montage : Jonathan Morris
Musique : George Fenton
Production : Sixteen Films, Why not productions, Les Films du Fleuve
Interprétation : Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone, Katie Proctor, Ross Brewster, Charlie Richmond, Julian Ions, Sheila Dunkerley, Maxie Peters, Christopher John Slater, Heather Wood, Alberto Dumba, Natalia Stonebanks, Jordan Collard

Contacts : Le Pacte
www.le-pacte.com
Tél. +33 (0)1 44 69 59 59

 

 

Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés ; ils réalisent que jamais ils ne pourront devenir indépendants ni propriétaires de leur maison. C’est maintenant ou jamais ! Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique : Abby vend alors sa voiture pour que Ricky puisse acheter une camionnette afin de devenir chauffeur-livreur à son compte. Mais les dérives de ce nouveau monde moderne auront des répercussions majeures sur toute la famille…

 

« Après Moi, Daniel Blake, je me suis dit : « Bon, c’est peut-être mon dernier film. » D’un autre côté, quand on visitait les banques alimentaires, pour nos recherches, la plupart des gens qui venaient là travaillaient à temps partiel, avec des contrats zéro heure. C’est une nouvelle forme d’exploitation. Cette économie des petits boulots, comme on l’appelle, les travailleurs indépendants ou intérimaires, la main-d’œuvre précaire, n’ont cessé d’être au coeur de mes discussions quotidiennes avec Paul Laverty. Peu à peu s’est profilée l’idée que ça pourrait faire l’objet d’un autre film – pas vraiment un pendant à Moi, Daniel Blake, plutôt un film connexe. » Ken Loach

 

 

 

sorryrNé en 1936, Ken Loach étudie le droit à Oxford. Dans les années 60, il entre à la télévision et se distingue grâce à son téléfilm Cathy Come Home en 1966. Vers la fin des années 60, il réalise des films pour le cinéma et connait un succès critique et public avec Kes, présenté à la Semaine de la Critique de Cannes en 1970. En 1971, Family Life remporte le Prix Fipresci au Festival de Berlin. En 1981, il entre pour la première fois dans la course à la Palme d’or avec Regards et sourires. Les années 90 marquent le triomphe de Loach avec la réalisation d’une série de films populaires acclamés par la critique : Riff-Raff (1991), Carla’s Song (1996), Ladybird (1994), etc. Il est nommé trois fois au Festival de Cannes pendant cette période. Il remporte notamment le prix du Jury en 1990 pour Secret défense et en 1993 pour Raining Stones. En 2006, il obtient la Palme d’or du 59e Festival de Cannes pour Le Vent se lève puis la seconde en 2016 avec Moi, Daniel Blake. Il devient alors le huitième cinéaste doublement palmé. En 2019, son nouveau film Sorry We Missed You était en Compétition au Festival de Cannes.