décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages 
Arsénic.
Avant-première. Sortie le 2 octobre 2019.

Quelle folie

Diego Governatori

France. 2018. Documentaire. 1h27

Scénario : Diego Governatori
Image : Diego Governatori
Son : Pierre Bariaud, Emmanuel Bonnat, Diego Governatori, Matthieu Deniau
Montage : Diego Governatori, Julie Duclaux
Production : Les Films Hatari
Avec : Aurélien Deschamps

Contacts : New story, film soutenu par l'ACID
www.new-story.eu
Tél. +33 (0)1 82 83 58 90

 

 

Aurélien est charmant, mais il est tourmenté. Aurélien est volubile, mais il est solitaire. Aurélien se sent inadapté, mais il a tout compris. Aurélien est autiste. Filmé, il a délié sa parole, libérant un chant d’une intensité prodigieuse, un miroir tendu vers nous.

 

« Il est important de rappeler que lorsqu’il a été diagnostiqué autiste par un psychiatre, Aurélien a entamé un travail d’analyse de soi, une intense spéléologie introspective qui lui a permis d’inspecter les gouffres et les fêlures de son être. Désireux qu’il était de comprendre en quoi son être était vicié, en quoi ses modalités d’adresse dysfonctionnaient et le coupaient ainsi de l’Autre, il a cherché à transcrire par écrit ses sensations autour de la problématique autistique. Cependant il s’est très vite heurté à la difficulté de l’entreprise, et c’est pourquoi nous avons décidé que ce serait ensemble, via un film documentaire, que nous traquerions des éléments de réponse. Mais je savais aussi qu’au-delà de ce que l’autisme allait pouvoir expliquer, l’enjeu principal allait être de saisir la façon très spécifique qu’Aurélien a de se penser: comment se voyait-il, se vivait-il ? C’est pourquoi j’ai eu envie de le filmer lui et seulement lui, au travers de son propre regard, de son ultra lucidité. » Diego Governatori

 

 

 

quelle folierea

Né dans le sud de la France en 1981, Diego Governatori s’installe à Paris pour y suivre des études de cinéma. Il rentre à La fémis en section montage, où il réalise Vita di Giacomo avec son frère Luca, un moyen métrage sélectionné à la Cinéfondation à Cannes, puis primé dans de nombreux festivals. Il est ensuite reçu comme pensionnaire à la Villa Médicis à Rome. Quelle folie est son premier long métrage.