décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages -
Plein air.
Avant-première. Sortie le 30 octobre 2019.

Oleg

Juris Kursietis

Lettonie, Belgique, Lituanie, France. 2019. Fiction. 1h48

Scénario : Juris Kursietis, Liga Celma-Kursiete, Kaspars Odins
Image : Bogumil Godfrejow
Son : Vytis Puronas
Montage : Matyas Veress
Musique : David Georgelin
Production : Tasse Film, Iota Production, In Script, Arizona Productions
Interprétation : Valentin Novopolskij, Dawid Ogrodnik, Anna Prochniak, Adam Szyszkowski, Guna Zarina

Contacts : Arizona Distribution
www.arizonafilms.fr
Tél. +33 (0)9 54 52 55 72

 

 

Oleg est garçon boucher. Il quitte la Lettonie pour Bruxelles où il espère travailler contre un salaire décent. Trahi par un collègue, son expérience tourne court. Oleg est alors recueilli par un criminel polonais avant de tomber sous son emprise mafieuse.

 

« En 2013, alors que je tournais mon premier film Modris, un ami journaliste m’a parlé d’un article qu’il écrivait sur les étrangers qui venaient travailler en Europe de l’Ouest. Son enquête s’appuyait sur la vie de l’un d’entre eux. Mon film s’inspire donc d’une histoire vraie. Cet ami, qui a finalement co-scénarisé Oleg, m’a fait lire tout l’entretien mené avec cet homme. Il a constitué la clé de voûte du film. Les principaux éléments de mon histoire, les moments où elle bascule, viennent de ce récit de vie. Seulement 20 à 30% d’éléments dramatiques relèvent de la pure fiction. L’histoire vraie sur laquelle se base mon film s’est passée en Belgique. Bruxelles apparaît comme une capitale européenne idéale, multiculturelle. Cette histoire m’a captivé aussi pour ces raisons-là. Quand on parle de travailleurs exploités, originaires des pays de l’Est, on s’attend à ce que cela se situe en Grande-Bretagne ou ailleurs. La Belgique ne vient pas immédiatement à l’esprit. Mais à mesure que nos recherches progressaient, cette destination s’est imposée. » Juris Kursietis

 

 

 

oleg

Né en 1983, Juris Kursietis travaille six ans à la télévision nationale lettone comme journaliste international. Après un master de cinéma à la Northern Media School au Royaume-Uni, il est premier assistant sur plusieurs films lettons. Il réalise son premier long métrage Modris en 2013. Le film est présenté dans une vingtaine de festivals internationaux où il obtient plusieurs prix (Prix spécial du jury à Saint Sébastien, Prix du meilleur réalisateur à Tbilissi, ceux du Meilleur premier film et Meilleur second rôle féminin à Riga). Le projet de son second film Oleg est pitché au Village des Coproductions des Arcs en 2016 et les premières images sont montrées à Karlovy Vary en work-in-progress en 2018. Terminé, le film est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 2019.