décline couverture HEADER

 

 

Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages -
Plein air.
Avant-première. Sortie décembre 2019 / janvier 2020.

Le Miracle du Saint inconnu

Alaa Eddine Aljem

Maroc, France, Qatar. 2019. Fiction. 1h40

Scénario : Alaa Eddine Aljem
Image : Amine Berrada
Son : Yassine Bellouquid, Paul Jousselin, Matthieu Deniau
Montage : Lilian Corbeille
Musique : Amine Bouhafa
Production : Le moindre geste, Altamar films
Interprétation : Younes Bouab, Salah Bensalah, Bouchaib Essamak, Mohamed Naimane, Anas El Baz, Hassan Ben Bdida, Abdelghani Kitab, Ahmed Yarziz

Contacts : Condor Distribution
www.condor-films.fr
Tél. +33 (0)1 55 94 91 70

 

 

Au beau milieu du désert, Amine court. Sa fortune à la main, la police aux trousses, il enterre son butin dans une tombe bricolée à la va-vite. À sa sortie de prison, l’aride colline est devenue un lieu de culte où les pèlerins se pressent pour adorer celui qui y serait enterré : le Saint Inconnu. Obligé de s’installer au village, Amine va devoir composer avec les habitants sans perdre de vue sa mission première : récupérer son argent.

« Ce qui définit mieux ce film, c’est son ton, un mélange de situations, certaines comiques, d’autres plus dramatiques. C’est une fable moderne teintée d’absurde, qui emprunte au conte. C’est un film choral, bâti autour de plusieurs personnages, une histoire burlesque sur le rapport à la foi et l’observation de la transformation d’une microsociété. Dans les courts métrages que j’ai faits auparavant, les points de départ étaient similaires : j’aime partir d’une situation absurde et je cherche à exploiter son potentiel dramatique aussi bien que comique. » Alaa Eddine Aljem

 

 

 

miracle

Né à Rabat au Maroc, Alaa Eddine Aljem étudie le cinéma à l’ESAV de Marrakech puis à l’INSAS de Bruxelles en master réalisation, production et scénario. Il travaille pour le cinéma et la télévision en tant que scénariste et assistant réalisateur avant de fonder avec Francesca Duca, Le Moindre Geste, une société de production basée à Casablanca. Alaa réalise plusieurs courts métrages de fiction dont Les Poissons du désert en 2015 qui remporte le grand prix du meilleur court métrage, le prix de la critique et du scénario au festival national du film au Maroc et est sélectionné dans de nombreux festivals internationaux.
Le Miracle du Saint inconnu est son premier long métrage. Lors de son développement, Alaa participe à l’Open Doors de Locarno et y remporte le prix ICAM, au Screenwriters’ Lab du Sundance Institute et à La Fabrique des Cinémas à Cannes en 2016. Tourné à Marrakech, le film est présenté à La Semaine de la critique à Cannes en 2019.